• Aurélie

Mon enfant pas précoce !

Et toc !



En avance, en avance .... C'est officiel, je ne supporte plus cette expérience.

En avance, mais en avance de quoi ? Par rapport à quoi ? Par rapport à qui ?


Qui définit la normalité ? Surtout pas le programme scolaire, qui n'est pas là pour dicter quand l'enfant doit apprendre mais quand il est important que cela soit acquis, ce qui est très différent.


Si j'en crois les statistiques, mon enfant est en avance car il sait lire l'heure, mais en retard parce qu'il ne sait pas (encore !) faire de vélo sans roulettes. Il sait compter plus que O. mais moins que P. Quelle pression d'être lui !!


J'en vois des parents se faire des nœuds au cerveau parce que leur enfant ne sait pas (encore !) . Se faire lyncher parce que leur enfant sait déjà (ce n'est pas l'enfant qui est naturellement éveillé, non non, ce sont les parents qui le surstimulent...)


Par pitié, stop à la compétition, stop à la comparaison ! Laissez-les vivre, jouer, grandir, ils n'apprendront pas tout et surtout, surtout PAS AU MÊME MOMENT.


Car ce qui compte pour EUX, ce n'est pas d'apprendre en même temps que les autres, mais au BON moment, celui qui est le leur pour apprendre facilement et en se mettant en situation de réussite : leurs fenêtres d'apprentissage. Apprendre tout en se mettant en situation d'échec (pas assez vite, pas assez bien) est catastrophique pour leur estime et leur confiance.


Ma grand-mère me racontait au printemps que lorsqu'elle était en sixième, les filles de sa classe étaient nées entre 1933 et 1936. Soit 4 années différentes ! Car elles passaient les classes selon leurs connaissances et non pas selon leurs dates de naissance.


Mon loulou saute une classe (cf article Direction CP). Il n'est pas plus intelligent que les autres. Il n'a pas passé de tests de QI et n'en passerait, si besoin, qu'en cas de difficultés scolaires ou comportementales. Il a juste des connaissances davantage en lien avec ce niveau qu'avec celui "de son âge".


Les raisons ? On peut envisager : son éveil, sa curiosité, le temps passé à lui répondre, à l'instruire, l'enseignement scolaire. Mais ceux-ci ne sont pour la plupart du temps pas plus que les autres enfants de son âge.


Le temps passé à chercher les réponses à ces questions me semble perdu.


Il saura faire du vélo sans roulettes, il saura nager, bien assez tôt et quand il en ressentira le besoin. Je lui fais confiance pour cela.


Ne le mettez pas dans la case "précoce", ne le comparez pas à vos propres enfants. Accompagnez seulement vos enfants dans leurs apprentissages et dans l'apprentissage de l'apprentissage pour que leur plus belle force soit de savoir apprendre par eux-mêmes !

2,259 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout