• Aurélie

[On a testé] - La méthode de lecture Apili


S'amuser : la meilleure façon d'apprendre !



Les nouvelles méthodes de lecture se multiplient ces dernières années et il est parfois difficile de s'y retrouver. Si j'ai rédigé plusieurs articles à ce sujet, il me tient à cœur aujourd'hui, en tant que maman et que professionnelle, de vous présenter la méthode Apili, de plus en plus utilisée par les orthophonistes et dans certaines écoles.



Une méthode efficace, basée sur l'humour

Développée par l'orthophoniste Benjamin Stevens, cette méthode syllabique se démarque par son utilisation de l'humour pour favoriser l'apprentissage. Chaque son est une histoire, chaque lettre a SON histoire, mais également son bruit, son geste et son articulation. L'histoire permet d'apporter à l'enfant l'imagination et l'humour nécessaire à son amusement. Le bruit, le geste et l'articulation permettent une meilleure mémorisation.




La méthode se compose de différents outils, mais je vous présenterai aujourd'hui :

- le cahier de lecture, indispensable pour comprendre la méthode. Il est l'élément de base et est rempli de conseils pour permettre à l'adulte lecteur d'aider l'enfant non lecteur dans son apprentissage.

- le livre de texte progressifs : composé de 24 textes humoristiques, ce livre permet à l'enfant de mettre en application ses apprentissages avec un but ultime : lire une histoire complète. Ces histoires sont composées de 30 à 350 mots et permettent une progression rapide.

- le cahier d'écriture : outil indispensable en parallèle de la lecture, le cahier d'écriture peut être un supplice pour bon nombre de jeunes enfants, particulièrement les DYS récemment ou pas encore diagnostiqués.




Mon avis en tant que maman :

Lucca étant en fin de CP, cette méthode ne l'a pas accompagné dans l'apprentissage de la lecture. Néanmoins, il a passé plusieurs heures (réparties tout au long de l'été) à découvrir les histoires de la méthode de lecture et apprécier les illustrations.

Il a particulièrement aimé le livre de textes progressifs. Certains l'ont fait plus rire que d'autres mais il les as tous lus, dans un ordre très décousu et pour certains, plusieurs fois.

Je n'ai pas clairement testé le cahier d'écriture mais il s'est amusé à reproduire les lettres mises en situation (par exemple, le cheval qui fait u u u u u u u u u u) avec beaucoup d'amusement.




Mon avis en tant que psychopédagogue :

J'ai particulièrement aimé le livre de texte progressif. L'intérêt de l'enfant est éveillé et la lecture passe de "ennuyante" à "amusante". En effet, l'enfant, heureux de lire une histoire drôle, est demandeur de passer à l'histoire suivante.

J'appréhende également différemment l'écriture avec ce cahier : j'aime la possibilité de tracer la lettre avant de l'écrire et encore plus celle de la tracer en diminuant petit à petit la taille. Les exercices sont ludiques et donnent envie de continuer.


N'hésitez pas à en savoir plus sur Apili, en consultant leur site internet ou leur page Facebook.


102 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout